Le Consortium national de formation en santé (CNFS) et l’Institut canadien de recherche sur les minorités linguistiques (ICRML) sont fiers d’annoncer la publication des Actes du 3e Forum national de recherche du CNFS, au cours duquel de nombreux chercheurs ont pu présenter les résultats de leurs recherches. C’est sous la direction des professeurs Suzanne Dupuis-Blanchard et Sylvain Vézina que les Actes du Forum ont paru dans le dernier numéro de la revue Minorités linguistiques et sociétés intitulé La recherche au profit d’un meilleur accès aux services de santé en français.

 

Comme le souligne Suzanne Dupuis-Blanchard, PhD II, directrice de la Chaire de recherche en santé du CNFS – Volet Université de Moncton sur le vieillissement des populations : « La publication de ce numéro marque une étape importante, car si le secteur de l’éducation retient depuis longtemps l’attention des chercheurs intéressés à la perspective des communautés en situation minoritaire, celui de la santé connaît une éclosion récente ». La qualité des neuf articles retenus suite à l’évaluation par les pairs est appréciable et témoigne de ces avancées en recherche sur la santé. Les auteurs y présentent leurs résultats sur des thèmes des plus variés, tels que : la formation interculturelle et l’action sociale; l’accès des aînés aux services de santé en français dans la perspective des résidences collectives; la formation des professionnels de la santé à l’offre active des services en français dans les communautés francophones en situation minoritaire; la prise en compte de la langue dans l’organisation des services de santé au sein d’établissements anglophones; la disponibilité des ressources humaines, etc.

 

« Le 3e Forum national de recherche du CNFS a permis de réunir tant les chercheurs, le corps professoral que les professionnels de la santé et les décideurs sous le thème Des résultats pour l’action sur le terrain. Nous espérons donc que les Actes du Forum contribuent à influencer les principaux acteurs concernés, afin qu’ils puissent davantage appuyer et bonifier l’offre des services de santé en français en milieu minoritaire » ajoute Lynn Brouillette, directrice exécutive du CNFS.

 

Minorités linguistiques et société / Linguistic Minorities and Society est une revue scientifique qui a pour objectif de faire connaître les résultats de recherches et les réflexions sur les communautés de langue officielle en contexte minoritaire au Canada et sur les autres minorités linguistiques du Canada. Consultez le dernier numéro disponible au: http://www.erudit.org/revue/minling/2015/v/n6/index.html

 

 

Le CNFS est un regroupement pancanadien de onze établissements d’enseignement universitaire et collégial offrant des programmes d’études en français dans diverses disciplines de la santé, et de partenaires régionaux qui facilitent l’accès à ces programmes dans l’ensemble du pays. Toutes les initiatives du CNFS sont rendues possibles grâce à l’appui financier de Santé Canada dans le cadre de la Feuille de route pour les langues officielles du Canada 2013-2018 : éducation, communautés, immigration. Depuis le 1er avril 2015, le CNFS est sous l’égide de l’Association des collèges et universités de la francophonie canadienne (ACUFC). Le CNFS a grandement contribué à la création de la nouvelle association et conserve son identité commerciale ainsi que son modèle de fonctionnement.

 

L’ICRML exerce un rôle de leader, de rassembleur et de partenaire auprès des centres de recherche, des chercheurs, des organismes communautaires et des instances gouvernementales, dans le but de promouvoir une plus grande connaissance de la situation des minorités de langue officielle du Canada et une meilleure compréhension des enjeux prioritaires qui les concernent. À cet effet, il s'engage à réaliser, en collaboration avec ses partenaires, des travaux de recherche pertinents pouvant appuyer les divers intervenants des minorités de langue officielle et les artisans des politiques publiques en matière linguistique. Les initiatives de l’ICRML sont rendues possibles grâce à l’appui financier de Patrimoine canadien.

 

Les établissements membres du Consortium national de formation en santé (CNFS) intègrent à différents niveaux les concepts d’offre active des services de santé en français dans leurs programmes d’études. Cette initiative vise à permettre aux futurs professionnels de la santé d’agir à titre de leaders et d’agents de changement dans leur milieu de travail en ce qui concerne l’offre active des services de santé en français.

 

L’offre active est considérée au Canada comme une innovation dans les soins de santé et est appuyée de nombreuses études qui corroborent son importance et son impact sur la qualité et la sécurité des services et des soins fournis. L’offre active, c’est offrir dès le premier contact, les soins et les services à la clientèle dans la langue officielle de son choix. L’offre active est d’importance capitale dans le domaine de la santé et des services sociaux, puisque la langue est véritablement le premier outil du professionnel.

 

Grâce à la valeur ajoutée des concepts d’offre active dans les programmes soutenus par le CNFS, les professionnels formés pourront être des ambassadeurs confiants et convaincus de cette approche novatrice dans leur milieu de travail. Le CNFS est un leader en matière de formation à l’offre active des soins de santé et des services sociaux et a ainsi créé de nombreuses ressources à cet effet. La campagne Dites FRANÇAIS et ça va déjà mieux! que le CNFS relance aujourd’hui mets en lumière les outils et formations disponibles par le biais de ses portails. Pour en savoir plus, visitez: www.ditesfrancais.ca .