Les hauts dirigeants de tous les collèges et universités francophones ou bilingues, situés à l’extérieur du Québec, sont fiers d’annoncer la création de la nouvelle Association des collèges et universités de la francophonie canadienne (ACUFC).

 

Forte du succès et de la réussite d’initiatives réalisées par ses prédécesseurs, soit le Consortium national de formation en santé (CNFS) et l’Association des universités de la francophonie canadienne (AUFC), l’ACUFC se veut la voix forte et collective des établissements d’enseignement postsecondaire de la francophonie canadienne. En plus de collaborer depuis près de 15 ans dans le domaine de la formation postsecondaire en santé grâce au CNFS, les collèges et les universités de la francophonie canadienne travaillent ensemble également dans d’autres domaines importants soit : la formation en justice et l’immigration francophone.

 

L’ACUFC contribuera à maintenir des liens de collaboration entre ses membres en ce qui a trait à la formation et à la recherche en français. Elle représentera leurs intérêts communs en s’associant à des partenaires nationaux et assurera leur visibilité, tant au Canada qu’à l’international.

 

« Nous sommes convaincus que cette nouvelle association permettra d’améliorer la synergie, l’accessibilité et la complémentarité de la formation postsecondaire en français dans l’ensemble du pays », affirme Madame Lise Bourgeois, coprésidente de l’ACUFC et présidente de La Cité – Le Collège d’arts appliqués et de technologie.

 

De plus, M. Allister Surette, coprésident de l’ACUFC et recteur et vice-chancelier de l’Université Sainte-Anne, conclut que : « C’est une excellente nouvelle, car nous pourrons réellement bonifier l’offre de programmes postsecondaires de qualité en français en milieu minoritaire francophone, et conséquemment, contribuer encore davantage à la vitalité de la francophonie canadienne ».

 

Les vingt établissements postsecondaires membres de l’ACUFC sont, d’Est en Ouest : l’Université Sainte-Anne, le Collège Acadie Î.-P.-É., l’Université de Moncton, le Centre de formation médicale du Nouveau-Brunswick, le Collège communautaire du Nouveau-Brunswick, l’Université d'Ottawa, l’Université Saint-Paul, le Collège universitaire dominicain, La Cité, le Collège militaire Royal du Canada, le Collège universitaire Glendon de l’Université York, le Collège Boréal, l’Université Laurentienne, l’Université de Sudbury, l’Université de Hearst, l’Université de Saint-Boniface, l’Institut français de l’Université de Regina, le Collège Mathieu, le Campus Saint-Jean de l’Université de l’Alberta et l’Université Simon Fraser.

 

Pour en savoir plus sur l’ACUFC, visitez le tout nouveau site Internet au : www.acufc.ca.

 

Pour consulter le communiqué dans son intégralité, cliquez ici et ici pour la version anglaise de celui-ci.

 

Des outils pour les professionnels de la santé afin d’accroître

 l’offre active des services de santé en français en milieu francophone minoritaire

 

Le Consortium national de formation en santé (CNFS) lance aujourd’hui, le 26 février 2015, sa campagne nationale de promotion « Dites FRANÇAIS et ça va déjà mieux ». Cette campagne vise à promouvoir des ressources offertes sur le Web qui peuvent outiller les professionnels de la santé et des services sociaux afin qu’ils puissent assurer une offre active accrue de services de santé en français de qualité partout au pays.

 

Formations linguistiques et d’adaptation culturelle, formations à distance, boîte d’outils multimédia, tout cela disponible dans trois portails Web qui ont été conçus pour favoriser et renforcer l’offre active des services de santé en français dans les milieux francophones minoritaires.

 

« L’offre active, c’est présenter, au premier contact, des services dans la langue de la clientèle, avec confiance et conviction : c’est une question de qualité, de sécurité, d’éthique et d’équité. Les formations et les outils soutenus par le CNFS y contribuent grandement en outillant les futurs professionnels de la santé et les professionnels en poste à cet égard », déclare Mme Lynn Brouillette, directrice exécutive du CNFS.

 

Tout au long de la campagne, ces trois portails seront accessibles en un seul clic à l’adresse : www.ditesfrancais.ca  ainsi que du matériel et des capsules vidéo promotionnels.